Real Captain Tsubasa's World

Venez réinventer l'histoire de Captain Tsubasa (Olive et Tom) selon votre imagination, en vous inspirant du manga...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 0:22

Ken ne dormait pas... Il avait les yeux ouvert, suivait l'émission de télévision, mais son cerveau ne marchait plus. Encéphalogramme plat. Il fallait dire qu'il ne fallait pas un grand effort intellectuel pour suivre.

Après le cours de cuisine, il était tombé sur un sitcom à l'eau de rose, et même lui, il ne pouvait pas regarder ça. Il avait mollement zappé et avait trouvé un vieux jeu télévisé, où les participants devaient retrouver les musiques de films ou des chansons. Content de ne pas avoir à faire plus d'effort, il laissa retomber sa main.

Ken comatait. Il faisait ça quand il en avait plein le dos. Généralement, il allait au dojo, méditait longtemps puis se frittait avec son frère ou son père. Là, comme le dîner allait être servi dans peu de temps, il préférait se déconnecter de la réalité. En plus, la seule personne avec qui il pouvait prétendre avoir un match convenable était Masaye, et il n'avait pas envie de la rencontrer...

Mais qu'est-ce qu'il attendait de la vie? Oui, il voulait devenir un grand joueur de foot, et oui, il voulait être titulaire... Mais sa rivalité avec Wakabayashi, les relations avec Kojirô... il en avait sa claque... Il aurait aimé qu'on sorte de ce cercle vicieux où tout le monde pensait savoir tout des autres, où tout le monde pensait que personne ne changeait.

Ken changeait. Il grandissait. Et les belles amitiés de son adolescentes devaient affronter l'étape décisive du passage du temps. Peu de personnes restaient les mêmes en vieillissant. Les goûts, les envies, les aspirations, tout était modelé par la vie et par ce qu'on ressentait. Et ça personne ne pouvait vous obliger à ressentir dans un sens ou l'autre...

Le gardien en était arrivé à ce point dans ses réflexions qu'il comprit qu'il n'avait fait que fuir. Il n'aimerait jamais Masaye. Alors, pourquoi ne pas lui avoir dit tout de suite, avoir continuer à jouer son jeu? Il pensait s'en être débarrassée avec cette histoire de pari... Mais en fait, c'était son côté samurai qui avait joué. Il avait bien vu qu'elle était en situation difficile, alors il avait lancé ce pari, sachant qu'elle ne le gagnerait jamais, mais ceci lui donnait un prétexte pour le revoir. Et , tout au fond, il espérait qu'en la connaissant mieux, il en tomberait amoureux, pour faire plaisir à son père.

Sauf que ce n'était pas son père qui vivait sa vie, c'était lui. Il allait avoir 18 ans et personne ne pourrait le forcer à quoique ce soit. Pas étonnant que cette histoire de mariage revint sur le tapis. Tic toc l'horloge sonnerait bientôt...

Ah, s'il pouvait se trouver une copine qui n'aimerait que lui, pour lui, pour ce qu'il était vraiment et pas ce qu'il aurait dû ou pu être...


Dernière édition par Ken Wakashimazu le Sam 31 Mai - 20:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 11:53

Shaylee s'était approchée du petit salon. Ce n'était pas la musique qu'elle avait entendu, mais c'était la télévision en fait. Quelqu'un la regardait ... Ou bien, il faisait semblant de la regarder parce que c'était ennuyeux. Ah, les programmes japonais ... Elle n'avait pas vraiment encore eu l'occasion dans toute cette semaine de regarder la télévision ... Bin oui, shopping, tourisme ... Ca prenait du temps tout ça ! Et puis, les soirs, au lieu de regarder la télé, et bien, elle était sur son ordinateur, à discuter avec Hermann, la plupart du temps. Ou alors, d'autres qui étaient à Hambourg.

Bref. Shaylee saisit la poignée de la porte et la tourna. Elle vit alors Ken qui était avachi sur le canapé. Extrême fatigue ? Ou ennui mortel ? Allez savoir ! Shaylee ne connaissait Ken qu'à travers ce que Genzô avait bien voulu lui dire. Et encore, elle avait pu constater qu'il y avait certaines choses que le gardien lui-même ne savait pas sur son confrère de la Tohô. Et bin oui, on ne pouvait pas toujours tout savoir sur les autres. Le seul moyen, c'était de les cotoyer pendant longtemps. Et comme Genzô n'avait pas fait de longs séjours avec ses coéquipiers, ses informations étaient un peu erronées.

Ken semblait dormir. Le faisait-il vraiment ? Ou bien parvenait-il tout de même à écouter la télévision malgré cet état de somnolence ? Allez savoir. Furtivement, et en essayant de faire le moins de bruit possible -fallait dire qu'elle pouvait être extrêmement discrète s'il le fallait-, Shaylee se rapprocha de lui et s'agenouilla vers le canapé. Cela lui rappelait une fois où elle avait fait une mauvaise blague à Genzô. Il dormait sur le canapé, bouche un peu ouverte. Elle avait calé une sucette pour bébé dans sa bouche et puis, elle l'avait pris en photo, avant de le réveiller. Elle s'était bien marrée mais elle n'avait jamais montré la photo. Elle était tranquillement au chaud dans son album "Belle rigolade".

Shaylee aurait pu faire de même à Ken, c'était tentant. Mais elle n'avait pas de sucette, et encore moins d'appareil photo sur elle. Si elle avait son portable mais bon, ce n'était pas pareil. Elle prit alors son inspiration et fit un grand bouh ! Avait-elle faire peur à Ken ou pas ? La peste tout de même ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 12:34

Ken n'avait rien vu, rien entendu... Il ne méditait pas, mais c'était proche. On pourrait presque dire que son esprit avait quitté son corps, ne laissant qu'une carcasse vide sur le canapé.
– « BOOOOUUUU! »
– « AAAAAAAARGH!»

Il sursauta tellement fort qu'il en tomba de son canapé. Il glissa au sol, se réceptionna en roulé-boulé - ses réflexes de gardien karatéka se mettant en place instantanément. Puis il se releva en position de défense et regarda son agresseur…

Shaylee… Folle Furieuse numéro Deux… ô joie, ô bonheur intense, ô allégresse incommensurable.

Il hésita une demi-seconde avant de se décider. Elle voulait rire ? Ben il allait rire. D’un mouvement fluide, ce qui cacha son arrêt quasi-imperceptible, il s’élança vers elle, lui attrapa le bras droit et lui fit une prise. Shaylee se retrouva à faire un vol plané au-dessus de l’épaule de Ken, au-dessus du canapé et atterrit un peu brutalement sur le rembourrage.
Mais son châtiment n’était pas fini. La tête dans les coussins, elle fut plaquée sur le ventre par un Ken taquin. Il avait sauté sur le dos de Shaylee et la maintenait dans cette position, le bras droit plié dans son dos. Il faisait pourtant attention à ne pas forcer le bras, pour ne pas lui faire mal. Il s’empara du bras gauche qui tentait désespérément de le griffer. Avec un grand sourire, il le tordit doucement et posa les deux poignets côte à côte, dans le dos de la jeune rouquine qui s’excitait en allemand. A en croire son ton, elle devait lui dire des trucs pas très polis. Il bloqua les deux poignets d'une seule mains, l'immobilisant.

– « Mais qu’est-ce que tu crois !? Tu vas devoir à apprendre à craindre le grand Ken…. Technique secrète des Wakashimazu !» lança-t-il d’une voix menaçante. Il la sentit se tendre sous lui : elle devait s’imaginer qu’il allait lui faire une autre prise de karaté…
– « Torture du chatouillis !!»
De sa main libre, Ken souleva un peu le haut de sa prisonnière et agita lestement ses doigts…

En fait, il devait contenir son imagination débordante. Ben oui, une jolie jeune fille sous lui comme ça, ça donne des idées. Ken était un jeune garçon de 17 ans, certes plus mature que certains, mais il n’en restait pas moins un digne représentant de l’espèce masculine en plein développement sexuel… Heureusement que sa mère lui avait inculqué les notions de courtoisie et son père le self-control… Sinon, il y aurait eu un Shaylee à la casserole…

Ceci dit, maintenant que Ken avait ôté toute idée saugrenue d’embrassade fougueuses – il en était resté aux baisers et pelotage – il se rendit compte qu’il pouvait tout même faire pire. Facilement et sans se forcer…
Il se pencha sur Shaylee et lui souffla dans le cou pour lui murmurer :
– « Est-ce que tu vas être une gentille fille, maintenant?
Et il eut le plaisir de lui donner la chair de poule… Zones érogènes, je vous adore ! Il aurait donné cher pour voir le visage de Shaylee en cet instant… Il continua ses chatouilles en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 13:29

Shaylee était morte de rire, et encore, le mot était faible. Ce simple petit bouh avait fait sursauter le grand gardien et il en était tombé de son canapé.

"Si tu voyais ta tête ..." parvint-elle entre deux rires.

Ah là là ! Sa réaction avait été beaucoup plus amusante que celle de Genzô lorsqu'elle lui avait fait le coup de la sucette et qu'elle l'avait réveillé en sursaut. Mais bon, le contre-coup n'allait pas se faire tarder à ressentir. En effet, Ken s'était rapproché de Shaylee à la vitesse de la lumière et puis, en moins de deux qu'il ne fallait de temps pour le dire, la petite rouquine se retrouva projetée par dessus l'épaule de Ken et se réceptionna sur le canapé. Fallait dire que le gardien n'avait pas eu de mal à la soulever. Avec son poids plume, elle était très facile à porter. Une vraie petite poupée en somme.

Mais ce n'était pas terminé, loin de là. La petite gueguerre ne faisait que commencer ! En effet, Ken plaqua Shaylee sur le canapé et vint s'asseoir sur le dos de la jeune rouquine. Il lui avait attrapé son bras droit, puis ensuite le gauche. Shaylee, tant bien que mal, avait essayé de se défendre mais bon, elle n'était pas experte en karaté, elle savait juste se défendre le cas échéant et surtout s'il le fallait. Avec ses ongles, elle l'aurait bien griffé mais il l'avait immobilisé avant. Shaylee proférait tout un tas de propos en allemand ! Sûrement qu'il n'y comprenait pas grand chose mais elle s'en fichait ! C'était le principal d'ailleurs, qu'il ne comprenne pas !

Il prit alors la parole, en lui annonçant qu'elle allait devoir craindre la technique secrète des Wakashimazu. Allons bon, c'était quoi encore cette connerie ? De quoi voulait-il parler ? Allait-il encore l'envoyer valdinguer par dessus son épaule ou un truc dans le genre ? Allait-il de nouveau la plaquer au sol ou bien, était-ce juste des paroles en l'air ?


"Torture du chatouillis !!" s'exclama-t-il.

Ah non, le traître ! Elle était immobilisée et n'avait aucune chance de se débarrasser de lui ! Alors, elle allait devoir subir une séance de chatouillis ... Ca aurait pu être pire. Il commença par lui relever légèrement son haut et là, pas ses grands doigts étaient en train de la chatouiller. Bien sûr, cela faisait rire Shaylee. Et bin oui, un point sensible. Quand on la chatouillait par là, c'était le fou rire assuré et aucun moyen de se contenir ! Mais bon, il fallait bien rire un peu dans la vie ! Sans rigolade, la vie n'était pas drôle, trop morose. Et par ses petites farces, Shaylee égayait, parfois, voire souvent, la vie des gens.

Le gardien se stoppa momentanément et rapprocha son visage du cou de Shaylee. Il lui souffla alors un peu dessus et lui demanda si elle allait être une gentille fille. Ca, il pouvait boire de l'eau et faire une croix dessus. Elle, une gentille fille ? Ce n'était pas une Sainte ! Elle aimait bien embêter les autres, quitte à se faire embêter par la suite. Comme elle ne lui donnait pas de réponse tout de suite, Ken se remit à la chatouiller.


"T'as plus de chance de voir ton capitaine marquer un but que de me voir en gentille petite fille sage !" parvint-elle à répliquer entre deux rires.

Pas facile de parler dans ses conditions. Etait-elle vraiment un diable ? Non, Shaylee pouvait être gentille et sympa mais parfois, elle aimait bien déconner. Elle pouvait être très sérieuse et la seconde d'après morte de rire. Il avait peut-être bloqué ses mains mais pas ses pieds. Donc, avec ses jambes, Shaylee essayait de le taper, sans trop lui faire mal tout de même, pour qu'il veuille bien la lâcher. Peine perdue, très certainement ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 16:54

– « Pas mal, le massage… Ah, attends, tu voulais peut-être te défendre !!!»
Il eut un rire court et gentiment moqueur. Tout en continuant à bloquer ses bras, il pivota à partir de la taille et attrapa un pied. Certes, il ne la chatouillait plus… pour le moment.
D’un tranchant de la main, il fit voler la basket qu’elle portait au pied gauche et attrapa la cheville qu’il immobilisa avec son coude coincé au creux du mollet… Et les doigts qui étaient sur les côtes et le début du bidon s’attaquèrent au petit peton.

Ken n’avait jamais connu personne qui ne soit pas sensible aux chatouilles des pieds. Même Kojirô n’y résistait pas. C’était d’ailleurs une des rares fois où il avait vu son capitaine rire. Jusqu’au moment où cet enfoiré répliqua d’un coup de pieds en plein sternum. Heureusement, il y avait peu de chance que Shaylee pût répliquer de cette façon.
Surtout qu’elle était en train de hurler de rire. Elle se tortillait drôlement, et Ken faillit lâcher prise sur les poignets. Seule la menace de représailles imminentes lui donnèrent la force de la plaquer un peu plus sur le canapé. En conséquence de quoi, les rires furent étouffés par un coussin.

Le gardien ne s’arrêta que lorsque Shaylee eut un hoquet. Elle avait du mal à respirer. Magnanime, il lâcha tout et se souleva. Les jambes retombèrent mollement alors que les bras reprenaient une position plus confortable. La rouquine était à bout de souffle. Ken donna le coup de grâce… enfin « les » coups de grâce.
Il mit les deux mains sur la tête de Shaylee, l’enfonça encore un peu plus dans les coussins et s’amusa à lui ébouriffer les cheveux
– « Vengeaaaaance! »
Là elle protesta en levant les mains, mais le mal était déjà fait : elle ne ressemblait plus à rien.
Ken la laissa reprendre son souffle. Il se décala, allant chercher la chaussure qui avait voltiger quelques mètres plus loin. En revenant, il s’aperçut qu’elle était toujours couchée sur le ventre sur le canapé, les yeux dépassant de quelques millimètres du coussin. A en croire sa posture, elle était prête à lui sauter dessus, les muscles bandés… Il éclata de rire : on aurait dit son chat en train de préparer une attaque.

Pour contrer la « menace » il lui lança le soulier. Elle tendit les mains automatiquement, se redressant pour recevoir sa chaussure. En un instant il était devait elle, et lui envoyait une chiquenaude sur le nez :
– « On ne t’a jamais dit que les mecs sortaient avec les méchantes filles, mais en fait, épousaient les gentilles ? Allez, pousse-toi !»
Joignant le geste à la parole, il les empoigna, elle et sa chaussure par la taille. Elle se retrouva un instant suspendue, comme un sac de patate puis fut reposée sur l’autre partie du canapé.
– « Tu connais cette émission? C’est un jeu télé.»
Il s’assit à sa place, reprit le zap et se concentra sur le nouveau jeu télé. Un coup d’œil à sa compagne ne lui apprit rien.
– « Allez, Kuroshima, c’était une belle bataille. J’ai gagné, mais ce n’est que la première….» L’abandon du « san » était désormais affectueux.

Mais les femmes affectionnaient ce proverbe « la vengeance est un plat qui se mange froid. » Aussi se prépara-t-il pour n’importe quoi. Avec elle, vallait mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 17:44

Ken se moquait d'elle en disant qu'elle appréciait son massage des pieds. Ce fut alors qu'il se retourna, toujours une main plaquée sur ses poignets. Et là, il attrapa une des jambes de Shaylee qui esssayait tant bien que mal de se défendre. Mais bon ... Maintenant, il lui restait plus qu'une jambe de dispo et c'était pas bien facile de se défendre dans la position où elle était. C'était amusant mais bon. Tôt ou tard, ce ne le serait plus et elle commencerait à s'énerver. Mais pas maintenant.

Les chatouillements s'étaient stoppés mais pour combien de temps ? Sa basket gauche vola dans les airs. Ainsi donc, sa cible serait maintenant ses pieds. Tant qu'à faire, pourquoi ne lui ferait-il pas un massage des pieds ? Mais non, il reprit ses chatouillements sur la plante des pieds de Shaylee qui était toujours en train de rire aux éclats. Du moins, pour le moment. Elle en avait presque les larmes aux yeux de rigoler de la sorte ! D'ailleurs, elle ne se souvenait pas d'avoir autant ri ses dernières années ... Pas même Karl, ni même Genzô ou bien encore Hermann. Bin, fallait dire aussi qu'ils n'avaient jamais à la chatouiller de la sorte pour qu'elle se calme un peu. Non, le seul qui le faisait quand elle était un peu plus petite, c'était son grand frère Jason. Mais bon, il avait sa vie, ses enfants, donc, il ne portait plus autant son attention sur sa petite soeur adorée ... Qui adorait lui chercher des noises lorsqu'elle lui rendait visite. La sale gamine ? Bin oui.

Mais à force de rigoler, son souffle commença à lui manquer, d'où les rires s'arrêtèrent. Elle eut un léger spasme et Ken s'arrêta aussitôt. Il relâcha sa jambe puis ses bras. Shaylee était toujours à plat ventre. Pour le moment, elle ne bougeait plus. Morte ? Non, morte de rire il y avait encore quelques minutes mais fallait qu'elle reprenne son souffle. C'est alors qu'elle sentit deux mains se poser sur sa tête et là, il lui ébouriffa les cheveux. Ah non ! Ca, il allait le lui payer !

Suite à cela, Ken se leva et alla chercher la chaussure qu'il avait enlevé. Shaylee avait tout juste relevé les yeux ... Et elle l'observait avec un noir regard qui disait : toi, tu vas me le payer. Quand elle se vengerait ? Bin, ça pouvait prendre des années, le temps de trouver le moment opportun et surtout de trouver quoi faire à l'autre. Le gardien lui lança alors sa chaussure et elle la récupéra. Elle sentait ses cheveux tout droit sur sa tête. Ils étaient vraiment en barrouf ... Bref ... Il faudrait qu'elle retourne dans sa chambre pour se les brosser. Ken lui annonça que les mecs sortaient avec les méchantes filles et qu'ils épousaient les gentilles ...


"Hmm ... Je croyais que c'était les filles qui sortaient avec les bad boys, pas le contraire ..."

Il lui demanda de se pousser sur un ton assez autoritaire mais il n'attendit même pas qu'elle réagisse. Non, il l'avait empoigné par la taille et il la reposa sur l'autre partie du canapé, reprenant ainsi sa place d'origine. Et puis, il fit comme si rien ne s'était passé et lui demanda si elle connaissait cette émission. Mais Shaylee faisait un peu la gueule. Fallait dire qu'elle avait pas apprécié qu'il la décoiffe.

"Je débarque d'Europe, tu l'oublies ? On n'a pas les chaînes japonaises ... Et puis, je regarde rarement la télévision et ses programmes débilisants ... Juste les matchs de foot qui sont intéressants."

D'une main, Shaylee remit sa chaussure. Elle allait pas repartir à cloche pied le cas échéant si elle devait aller se regarder dans un miroir. Elle passa alors rapidement ses doigts dans ses cheveux pour tenter de limiter les dégâts. Elle ramena quelques méches par-ci par là mais bon, cela devait pas être le top du top.

"T'as peut-être gagné cette bataille mais pas la guerre."

Oh que non, c'était pas terminé entre tous les deux. Bref. Shaylee n'était pas du genre à partir bouder, et cela même si elle venait de se faire grave maîtriser. Ce qu'elle fit pour ses cheveux, et bien, elle récupéra un chouchou qui était dans l'une des poches de son pantalon et elle parvint à se faire un chignon. Comme ça, coiffée ou pas, personne ne verrait les dégâts qu'avaient fait Ken.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 19:44

– « Ne me dis pas que tu boudes! » Ken se retourna vers elle, incrédule. « Ben alors ? Allez, Kuroshima, un grand sourire ?»
Lui-même eut une grimace ridicule qui était imparable : soit les gens riaient avec lui, soit ils riaient de lui. Bingo, elle rigola. Mais il ne savait pas dans quelle catégorie elle se plaçait.

– « Je reconnais, il y a des programmes nuls, mais celui-ci est marrant. Ce sont des gages plutôt marrants, genre course de sac, ou question de culture. » Il se lança dans une brève description du jeu familial et elle accepta de rester sur le canapé.

– « Et pour répondre à ta question, je ne sais pas si les filles veulent sortir avec les bad boys, mais c’est prouvé qu’elle épousent les gentils garçons. C’est pour ça qu’autant de gentils garçons jouent au bad boys… Pour marquer sur les deux tableaux. Alors, méfie-toi des bad boys trop gentils…. Tu sais que cela te va bien, les cheveux comme ça ?»

Il avait parlé sans réfléchir. Mais il était honnête. Elle était très mimi avec les mèches autour du visage comme ça. Et comme elle lui dédia un regard à la limite torve, il se sentit rougir et bafouilla :
– « Ben quoi? Non ? Je-je croyais que les f-f-f-filles aimaient les co-co-compliments. En plus, je men-men-tais pas, c’était pas juste pour di-dire ça ! Tu es très jo-jo-jolie.»
Et là, il rendit compte qu’il était en terrain plus que glissant. Surtout qu’elle semblait trouver très rigolo le fait qu’il s’embourbât tout seul. Un accès de colère le prit. Comme d’habitude, il croyait faire la bonne chose et il se reprenait tout en pleine poire.
– « Quoi? Tu préfèrerais que je mente et que je te dise que tu es un thon ? »
Il résista à l’envie de se lever et de sortir de la pièce drapé dans sa dignité. Mais il se rappela à temps qu’il était le premier arrivé. Aussi se retourna-t-il vers l’écran de télévision et s’absorba à contempler la médiocrité humaine dans son plus bel étalage.

Il boudait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 20:03

Non, elle ne boudait pas. Il lui en faudrait beaucoup plus que ça pour bouder, des paroles bien plus vexantes et bien plus crues ... Un peu comme celles que Shaylee avait surpris lors d'une discussion entre le Kaiser et Genzô. Là, par contre, elle avait boudé pendant un moment ... Et d'ailleurs, elle boudait toujours puisqu'elle ne voulait pas lui parler. Elle ne voulait même pas prendre la peine de répondre à ses messages, que ce soit sur sa messagerie internet ou bien sur son portable. Les messages du Kaiser étaient directement effacés et supprimés. Bref, pour dire tout de même qu'elle lui en voulait à mort.

Ken fit une grande grimace pour qu'elle sourit. On aurait dit ... Bin je sais pas ... Mais en tout cas, cette grimace le tournait au ridicule. Une nouvelle fois, elle se mit à rire. Vraiment, ce Wakashimazu ... C'était un comique ! Un peu de la même trempe que Hermann quand l'allemand daignait faire rire les autres. C'était rare d'ailleurs mais bon. Bref. Ken tenta de lui expliquer le comment du pourquoi du jeu. Mais comme elle l'avait dit, programme débilisant. Mais bon, elle accepta tout de même de regarder. Une émission ... Ca n'allait pas la tuer, non ? Et puis, les programmes japonais étaient peut-être meilleurs que les autres programmes qu'elle avait vu jusqu'à maintenant.

Wakashimazu fit à nouveau un petit speech sur les bad boys en disant qu'ils essayaient à la fois d'être des bad boys mais qu'en plus, ils étaient gentils, afin de pouvoir jouer sur les deux tableaux. Mouais ... Pas vraiment convaincue ... Enfin, oui et non.


"Ouais et bin, à trop jouer les bad boys, parfois, ça vous revient en pleine face."

Disait-elle cela en parlant d'une personne en particulier ? Bin oui, et devinez qui ... Karl ... Mine de, on ne dirait pas mais il savait se comporter en vrai bad boys et puis, la minute d'après, il était tout gentil. Sous ses airs de blond aux yeux bleus, et bien, il cachait bien son jeu ! -rho, ça rime-. Ken fit une remarque sur ses cheveux, disant que cela lui allait bien. Shaylee se tourna alors vers lui. Se fichait-il de lui ? Ou bien était-il sincère ? Bonne question. Il tenta de se rattraper en disant que les filles aimaient bien les compliments ! Et à la fin de sa phrase, il ajouta qu'elle était très jolie. Plus il tentait de se justifier, plus il plongeait.

Ken s'énerva légèrement. Si elle préférait qu'il lui mente, et bien, il le ferait et annonça même qu'elle était un thon. Shaylee était piquée au vif là ... Il s'emportait vite ! Et le pire, c'était qu'elle n'avait rien dit. Non, elle avait sagement attendu que le gardien termine ses paroles. Et maintenant, il boudait.


"Pff ... Si tu veux bouder, bin, boude tout seul ..."

Shaylee se leva. Elle le laisserait tout seul faire du boudin si c'était ce qu'il voulait. Elle n'avait pas trop appréciée de se faire traîter de thon mais bon, elle se doutait qu'il n'en pensait pas vraiment un mot.

"Tu sais, tu t'emportes un peu trop facilement ... Et c'est pas parce qu'on regarde de travers les autres qu'on a forcément une mauvaise opinion sur le pourquoi du comment." dit-elle en le regardant.

Elle disait cela en rapport du fait que Shaylee l'avait regardé bizarrement suite à sa coiffure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Jeu 29 Mai - 23:29

– « Hein? » Ken la regardait avec des yeux veaux. – « Kuroshima, c’est trop compliqué, ça ! Tu parles à un gars… Pire à un sportif… Ailleurs, les subtilités, il va falloir traduire : qu’est-ce que j’ai fais de mal ?»

Parce qu’il se doutait que c’était de sa faute. Avec les filles c’était toujours la faute des mecs. Ken le savait : il avait entendu sa mère le dire à sa cousine, âgée de deux ans de plus que lui. Alors, autant s’y faire… Mais pourquoi fallait-il que les femmes passent par des chemins détournés pour dire ce qu’elles pensaient ? On vous signale que les hommes ne sont pas nés télépathes.

Ken espérait que cet auto-cassage adoucirait Shaylee. Surtout qu’il ne comprenait pas. Il lui avait fait un compliment et elle, elle le prenait mal. Attends… voulait-elle dire qu’elle n’avait pas pris mal le fait qu’il lui dise que… ? Raaaaah, il n’y comprenait plus rien.
– « Aussi bête que cela puisse te paraître… Je ne suis pas sûr d’avoir compris… Donc tu ne prends pas mal mon compliment ? Et tu confirmes que les filles aiment les compliments, s’ils sont sincères ?»

Leçon de filles numéro 1.
Il avait du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 11:42

Ken ne semblait pas vraiment comprendre ce qu'elle venait de lui. Pour lui, c'était trop compliqué. Il lui rappela qu'elle parlait à un gars, un sportif et qu'il fallait qu'elle passe ses phrases au décodeur avant de parler. Ah là là ! Les sportifs, tous les mêmes ! Si on leur parlait de leur sport, là, ils comprenaient. Mais dès que c'était autre chose, l'incompréhension se gagnait ! Pourquoi fallait-il qu'ils soient tous comme ça ? Le faisaient-ils exprès ? Ou bien c'était leur passion pour le sport qui leur grillait l'esprit ? Ou plutôt, le cerveau ?

Ou au pire, cela venait peut-être d'elle ... Peut-être s'était-elle mal exprimée ... Y'avait encore certains mots, certaines expressions avec lesquels elle avait un peu de mal. Quatre ans oblige d'allemand après tout, même si de temps à autre elle parlait en japonais avec Genzô ou bien avec son père quand il était de passage à Hambourg. Alors, est-ce que ça venait-elle ou bien n'avait-il vraiment rien compris.


"'Scuse si mon japonais est pas encore au top."

Mais Ken semblait réfléchir et il reprit la parole, en disant qu'il n'était pas sûr d'avoir compris. Il avança alors l'hypothèse qu'elle n'avait pas pris mal son compliment et que les filles aimaient les compliments s'ils étaient sincères. Shaylee hocha de la tête avec un sourire.

"Oui, c'est ça. Je n'ai pas mal pris ton compliment. Et les filles les aiment aussi s'ils sont sincères, enfin, pour ma part. Tu peux peut-être tomber sur des pimbêches qui ne les aimeront pas."

Et oui, une fille, c'était compliqué après tout ! Les mecs étaient moins compliqués. Ils allaient droit au but, sans prendre de chemin détourné. Comme elle avait l'impression que Ken n'avait plus envie de bouder, Shaylee se rassit.

"C'est bon, tu boudes plus maintenant ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 12:35

Bien que lui-même eût admit qu’il boudât, Ken tiqua à sa dernière phrase. Bouder semblait tellement enfantin. Mais il fut content qu’elle se rassît à ses côtés.
– « Ton japonais est excellent. Peut-être une point d’accent ici et là, et quelques structures bancales, mais si je parler anglais comme tu parles japonais… en fait si je parlais à moitié aussi bien l’anglais que tu parles le japonais, je serais aux anges… Je n’arrive pas à croire qu’on va se taper des cours… » ronchonna-t-il.

Certes, c’était leur dernière année de lycée, mais à quoi servait un diplôme ? Pourtant, Ken n’était pas un cancre fini. Il oscillait entre le « moyen – peu mieux faire » et le « assez bien – efforts appréciables » uniquement parce qu’il manquait de temps pour étudier à fond. Le mois où il avait été immobilisé pour une cheville foulée, il avait compensé son ennui et manque d’activité physique par un redoublement d’efforts en classe. Technique payante mais éphémère. Ce n’était pas parce Ken avait oublié d’être con qu’il aimait étudier. Mais au moins il comprenait que certains aimassent ça.

Mais il y avait un sujet pour lequel il était prêt à consacrer des heures : les filles. Contrairement à ses camarades de classes qui ne draguaient que pour un but bien défini – coucher – Ken avait des idées un peu plus romantiques. Oooh, oui, il voulait aussi voir de l’action. Mais du sexe pour le sexe le dégoûtait au plus haut point. Il n’osait pas l’avouer, de peur qu’on le méprise, mais les films pornos ne l’excitaient pas plus que ça.
– « Kuroshima, puisqu’on est dans le sujet… Il va falloir que tu me dévoiles la vérité de son monde… Qu’est-ce qu’une fille recherche chez un mec et dans sa relation ?»

Il avait décidé que Shaylee serait son coach en fille. Après tout, elle était une fille. Elle devrait donc maîtriser le sujet. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 13:25

Ken la complimenta, une nouvelle fois, en disant que son japonais était excellent. Tant mieux d'ailleurs ! Parce que sinon, comment aurait-elle fait pour se faire comprendre ici, dans le complexe ? L'allemand ? Non, personne ne devait parler un traitre mot allemand, à part Genzô. L'anglais ? C'était plus commun, mais pas forcément inné chez tout le monde. Il ajouta qu'elle avait peut-etre un petit accent et parfois quelques structures bancales mais bon, ce n'était pas bien grave ... Ken soupira en disant que s'il savait aussi bien parler l'anglais qu'elle elle parlait japonais, et bin, il serait aux anges.

"Anglais, allemand, espagnol ou bien japonais, j'suis douée dans les langues ! Je t'aiderai en anglais si tu veux."

Une aide sincère ... Bin oui, les langues, c'était son dada. Et puis, quand tu vas dans un pays et que tu pratiques la langue, et bin, ça aide toujours. Et puis, elle connaissait l'anglais depuis qu'elle était née. Au bahut, en première langue vivante, elle avait pris espagnol et l'année d'après allemand. Pour le japonais, ça, c'était son père qui lui avait appris ... Et puis, Genzô avait parfait sa maîtrise de la langue.

Ken se tourna vers elle et lui annonça qu'il allait falloir qu'elle lui dévoile la vérité de son monde ... Hein ? Qu'entendait-il par là ? Il lui demanda alors ce que recherchait une fille chez un mec et dans leur relation. Ah ... Bonne question ... Mais cela pouvait varier d'une fille à l'autre. Shaylee ne connaissait pas tous les caractères.


"En théorie ? Ou en pratique ? Parce que, ça va dépendre de la fille en fait."

Elle leva légèrement les yeux au plafond, tout en réfléchissant. Qu'est-ce qu'elle voulait, elle, dans une relation avec un garçon ?

"Certaines te diront qu'elles aiment qu'on s'occupe d'elle, qu'on les emmène faire du shopping, qu'on les protège. D'autres préfèreront avoir leur indépendance, tout en gardant tout de même un oeil sur elles. Pire, certaines veulent être le centre d'attention, du style : "tu sors pas avec tes copains mais avec moi alors, tu les oublies", ou bien du genre : "on fait tout ensemble !"

Shaylee marqua une légère pause. Y'avait-il encore des trucs à dire sur le sujet ? Avait-elle répondu aux attentes de Ken ? Ou bien l'avait-elle complètement embrouillé ?

"Moi, j'suis ouverte d'esprit ... J'ai jamais empêché mon ex de faire ce qu'il voulait avec ses potes. Je lui empêchai pas de les voir ... D'ailleurs, si je l'avais fait, je pense que je me serais fait incendiée par Hermann ..."

Shaylee eut un léger soupir ... Bin oui, elle ne pouvait pas priver les autres joueurs de leur capitaine !

"On n'était pas tout le temps collé l'un à l'autre et ça marchait bien. Quand sa passion pour le foot reprenait un peu trop le dessus, suffisait que je boude un peu et là, paf, il m'accordait un peu de son temps, sans pour autant délaisser son sport."

Shaylee marqua une nouvelle pause et se tourna vers Ken.

"J'ai répondu à ta question ? Ou je t'ai carrément embrouillé ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 16:13

– «Hein? Tu veux vraiment m’aider en anglais ! Attention, parce que je vais… je compter bien … enfin, je te… enfin, c’est sérieux !» Tour à tour, il avait élimer les tournures de phrases « je vais te sauter dessus », « je compte bien profiter de toi » et « je te prends sérieusement » par bien trop ambiguës.
Elle semblait sincère et lui aussi. Et plus, tout au fond de lui… étudier avec la jolie rouquine n’était pas pour lui déplaire. Surtout s’il pouvait feinter :
– « Tu es désormais ma prof particulière. »
Hé, oui, Ken n’était pas prêteur. SA prof, SA rouquine. Allez voir ailleurs si vous y étiez.

Mais voilà qu’elle se lançait dans l’explication tant attendue de comment marchait une fille. Ben… c’était compliqué. Ce qui ne lui apprenait rien. Shaylee avait essayé, on ne peut pas le lui reprocher, mais comme elle était une fille, elle avait tout compliqué. Une liste en cinq points aurait fait l’affaire.
– « Mais… comment on sait ce que la fille veut ? J’suis pas télépathe moi !» ….. réception de l’information par le cerveau…décomposition… analyse… traduction… temps d’adaptation… « Attends, ton EX jouait au foot !!!? Ne me dis pas que c’est Wakabayashi ! »

Pitié par ça. De la confiture aux cochons, voilà ce que ça serait. Et puis, si Genzô apprenait qu’il était ami avec son EX, il risquait de passer un mauvais quart d’heure.
Pourquoi avait-il pensé à Genzô plus qu’à un autre joueur. Allemagne+Maîtrise du Japonais+Présence ici+Commentaire sur son poignet = longues conversation avec Genzô. Et il voyait mal le gardien réussit à garder son self-control devant Shaylee. Elle était exactement le genre de fille qu’un gars normal aimerait avoir pour copine : jolie, simple, intelligente, avec suffisamment de caractère pour ne pas être lopette, mais féminine et quelque part fragile.

Il la regarda avec un air mitigé, ahuri, consterné et … déçu, dépité. Lui-même ne comprenait pas vraiment ce qui se passait en lui. Mais il savait qu’il était jaloux. Encore une fois, Genzô avait gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 16:35

Ken bégaya un peu lorsqu'elle lui proposa de l'aider s'il le voulait bien en anglais. Bin quoi ? Y'avait pas besoin de bégayer de la sorte ! Finalement, il lui demanda si c'était sérieux. Enfin, c'était pas une demande, mais plutôt une affirmation. Tout content tout de même, il finit par lui dire qu'elle serait désormais sa prof particulière.

"Sans me vanter, je pense que tu affineras ta maîtrise de la langue anglaise en m'ayant comme prof !"

Après tout, comme déjà dit précedemment, c'était une pro dans ce domaine ! Plus de quinze ans d'anglais dans les pattes, alors, si elle savait pas se dépatouiller dans cette langue, elle aurait été perdue ! Suite à son explication sur les filles, Ken faisait une drôle de tête ... Elle l'avait embrouillé, ou du moins, c'était ce qu'elle pensait !

"Mais ... Comment on sait ce que la filel veut ? J'suis pas télépathe moi !"
"Mon non plus j'suis pas télépathe ! Ca dépend de qui t'as en face ... J'peux pas te donner d'exemple concret ..."


Bin oui, Shaylee avait son caractère bien frappé ... Personne n'était pareil, alors, pour prévoir les réactions de tout le monde, bin, fallait avoir des supers pouvoirs ! Et Shaylee n'en avait pas. D'aillerus, personne n'en avait. Ce n'était que par des déductions qu'ils arrivaient à ce comprendre les uns les autres. Bref, Shaylee vit le visage de Ken se tordre légèrement. Il lui demanda si son ex ne serait pas, de par hasard Wakabayashi. Elle aurait pu l'envoyer paître en disant que cela ne le regardait pas mais bon, elle allait lever le voile sur ce quiproquo.

"Techniquement, il joue toujours au football ... Mais non, c'est pas Genzô. C'est un bon copain, c'est tout. Un peu comme un grand frère."

Bin oui, techniquement, Shaylee était née le 24 novembre, et Genzô le 7 décembre, ce qui faisait d'elle son aînée de 14 jours. C'était peut-être pour ça qu'elle aimait bien l'embêter, parce qu'ils n'avaient pas beaucoup de jours de décalage.

"J'ai pas vraiment envie d'parler de Karl maintenant ..."

Son regard était un peu plus triste qu'avant, moins enjoué. Fallait dire qu'elle était toujours en rogne contre l'Allemand. Déçue par son comportement ... Déçue par les mots qu'il avait eu à son encontre ...

"C'est un emplumé ..."

En fait, elle voulait plutôt dire enfoiré ... Mais emplumé était politiquement plus correct que l'autre mot. Quoi que, elle n'avait pas besoin d'être correcte avec lui. Karl était très loin du Japon et Ken ne pouvait pas le piffrer, ou du moins, c'était ce qu'elle avait pu comprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 17:35

– « Un emplumé? C’est un gros connard, oui! » s’emporta Ken. « On dirait que ça l’amuse de bousiller les gens. Même Genzô a été blessé par sa faute, et ils sont – étaient plutôt - coéquipiers. Et je ne te parle pas de son attitude. Même Kojirô ne lui arrive pas à la cheville au niveau « j’me prends la grosse tête parce que je suis le plus grand joueur au monde »… J’espère que c’est toi qui l’as planté. Parce que sinon, il a droit à mon poing dans la gueule et mon pied au cul la prochaine fois que je le fois…»

Et puis parce qu’il n’arrivait pas à croire qu’elle soit sortie avec lui. Elle devait être saoule. L’erreur d’un soir. Ou elle avait succombé au charme du gars et s’était réveillée un matin en se disant « mais qu’est-ce que je fais avec ce con ? »

Noooon, Ken n’était pas rancunier… Si peut-être un peu. Mais pas sur le plan professionnel. Si des joueurs étaient meilleurs que lui, il prenait ça comme un défi, pas une atteinte personnelle. Mais il détestait l’attitude hautaine et condescendante du type. Il traitait Hermann et Genzô comme des toutous, et quand il en avait marre, zou à la niche.
– « T’as des drôles de goûts en mec, toi… Choisis mieux la prochaine fois… » grommela-t-il en lui tapotant la main en guise de soutien moral. Sachant que les japonais limitaient les contacts physiques inter-sexe au maximum, c'était presque gênant pour lui, mais il avait fait ça naturellement. « Alors, comme ça, Wakabayashi et toi, vous êtes copain ? Cela m’étonne qu’il ne t’ait pas étranglée six fois depuis. Tu as du lui en faire voir de toutes les couleurs… Tu sais qu’il est arrivé ? Là il prend sa douche, mais il devrait être là au repas… »

Pauvre Wakabayashi… Supporter une telle friponne. Lui encore, il avait de la ressource. Entre ses sœurs et ses cousines, il savait se défendre contre les pestes. Mais Genzô, fils unique et né la cuillère en argent enfonçée dans le tréfo…. Bouche… Ah ! Il allait adorer la voir le faire tourner chèvre….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 17:55

Wakashimazu ne mâchait pas ses mots. Il venait de traiter Karl de connard ... Il avait raison. C'était un empafé .. Le gardien donna alors son point de vue à Shaylee sur son ex. Il n'aimait pas, mais alors pas du tout son attitude et annonça que même son capitaine était moins prétentieux que Karl ! Ken continua sur sa lancée en espérant que c'était elle qui l'avait plaqué parce que la prochaine fois qu'ils se rencontreraient, le gardien mettrait son poing dans la gueule de l'allemand. D'ailleurs, qui avait quitté qui ? Bonne question ... Bin, techniquement c'était elle puisque du jour au lendemain, elle ne lui avait plus adressé la parole. Hé hé ... Il l'avait cherché ! Après tout, c'était de sa faute !

"Savoir qui a plaqué qui, ça ne te servira à rien ... Et puis, de toute manière, je crois qu'il a reçu une correction."

Bin oui, parce que quand Hermann avait retrouvé sa petite cousine en pleurs dans sa chambre et qu'elle était inconsolable, il en avait déduis que c'était à cause de Karl. Et donc, il avait été lui dire deux mots. Et malgré le fait qu'il était son capitaine, le milieu de terrain l'avait frappé. Pas au visage, trop voyant ... Mais ailleurs. Mais bon, cela n'avait pas soulagé pour autant Shaylee qui, deux jours plus tard, faisait ses valises et sautait sur l'occasion de rejoindre son père à Tokyo pour quelques jours avant d'être envoyée à Okinawa.

Ken lui annonça qu'elle avait de drôles de goûts en mecs et que la prochaine fois, il faudrait qu'elle choisisse mieux. Pour se faire briser le coeur au final quand même ? Il lui faudrait un peu de temps ... Surtout que la pillule n'était toujours pas passée. Déchirer toutes les photos de Karl et elle puis brûler tous les petits papiers ne l'avaient pas soulagée. Pour dire qu'elle était en colère. Shaylee se replia sur elle-même. Elle ramena ses cheveux vers elle, posa son menton dessus et les entoura avec son bras gauche, laissant sa main droite sur le canapé.


"Il n'a pas toujours été un emplumé ..."

Que dire d'autre pour se justifier ? Pas grand chose ... D'une parce qu'elle n'avait pas à le faire. De deux, parce qu'elle n'avait pas envie de prendre sa défense. Non, il ne le méritait pas. Shaylee sentit alors une main qui venait de se poser sur la sienne. C'était Ken qui essayait un peu de la réconforter ... De toute manière, elle n'allait pas continuer longtemps à déprimer de la sorte ! Ken reprit la parole et parla un peu de Genzô. Il lui annonça que cela l'étonnait qu'il ne l'ait pas étranglée depuis le temps et qu'elle avait dû lui en faire baver. Et puis, il ajouta qu'il était arrivé et qu'il était sous sa douche.

"Je l'ai vu descendre de son taxi depuis la chambre de Masaye et Yayoi. Au départ, j'étais redescendue pour le voir mais j'ai dû le louper de peu. Et puis, pour te répondre, oui, je lui en ai fait baver mais c'était par simple vengeance. Parce lui et les autres gars de l'équipe, et bin, ils arrêtaient pas de m'embêter. C'est peut-être pour ça d'ailleurs que j'ai un fichu caractère."

Et oui, cherchez plus ! C'était la faute de l'équipe d'Hambourg ! Les crosses en tout genre, que ce soit en cours ou bien hors des cours et bin, elle en avait vu des vertes et des pas mûres ! Genzô n'était pas l'auteur de toutes et il ne participait pas à toutes les mauvaises farces mais bon ... Le seul qui lui avait jamais rien fait, c'était Hermann. Normal, il ne voulait pas que ça lui retombe dessus ! Mais parfois, il était au milieu du champ de guerre ... Pas de bol dans ces cas-là.

"Dis, tu sais pas où on peut couper l'arrivée de l'eau chaude ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 20:09

– « Savoir qui a plaqué qui, ça ne te servira à rien ... Et puis, de toute manière, je crois qu'il a reçu une correction.»
C’était certain. Perdre une fille comme Shaylee, c’était con. Elle semblait sincère en amour, gentille, spirituelle et moelleuse au toucher : avec elle, on ne devait pas s’ennuyer.
« Est-ce que je viens de penser ça? Si ? Non ? Siiiiiii…. Mais c’est pas un peu fini, non ? Tu la connais depuis 2h… J’ai besoin de tirer un coup, moi…»
Il avait faim… et quand il avait faim, son cerveau marchait au ralenti. C’est ça, on y croit tous….

– « Comme ça, je ne vois pas… Mais ça ne doit pas être difficile à trouver… pourq---AHAHAHA ! »
Allez, on ne peut vraiment pas dire qu’il a vraiment très faim ? Ou doit-on conclure que Ken n’était pas dans son état normal… juste lent à la compréhension.
- « On ne peut pas faire ça, il y a Morizaki en train de se laver aussi. Mais je suis sûr que tu peux trouver un truc à faire. Genre l’enfermer dans sa chambre… ou lui piquer sa valise, comme quoi, il est tout nu dans sa salle de bains……. Ou lui piquer ses casquettes…»

Le perfide soufflait des idées en direction de Shaylee… Après, à elle de voir… Il n’irait pas jusqu’à l’aider, mais… si elle avait besoin d’un coup de main, une participation indirecte…
- « Sa fenêtre de chambre doit être accessible depuis l’extérieur… » susura-t-il d’une voix égale… Mais il avait un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 20:46

Un gargouillement ...

Bin oui, la faim commençait à se faire sentir, que ce soit chez Shaylee ou bien chez Ken. Mais quel ventre des deux avait gargouillé ? Mystère et boule de gomme. Si ça avait été Shaylee, en tout cas, elle faisait comme si rien ne s'était passé. Simulation powaa ou ce n'était pas elle ? Elle ne poserait pas la question et puis, elle s'en fichait un peu. Cela lui rappelait juste son cousin quand il était affamé et qu'il revenait de son entraînement ou d'un match.

Ken lui annonça qu'elle ne pouvait pas faire ça, couper l'eau chaude pour que Genzô prenne une douche froide. Mais euh ... Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y avait un autre joueur qui était en train de prendre une douche aussi. Shaylee fit légèrement la moue. Sans le vouloir, il venait de casser son trip ... Tant pis, elle trouverait autre chose pour embêter son gardien préféré. Après tout, c'était de sa faute si Shaylee était toute décoiffée ! Elle était descendue pour le voir, il n'était pas là. Elle s'était donc rabattue sur Ken et lui avait fait peur. Mais lui, ensuite, c'était vengé. L'arroseur arrosé en somme. Il lui proposa quelques trucs pour embêter Genzô.


"Ouais ... Mais c'est pas aussi marrant que la douche froide ..."

Un jour ou l'autre elle se vengerait pour toutes les douches froides. Mais fallait croire que ce ne serait pas aujourd'hui, et pas maintenant non plus. Il lui dit alors que la fenêtre de sa chambre devait être accessible depuis l'extérieur. Un peu d'escalade ? Pas besoin.

"Genzô a la mauvaise habitude de ne pas fermer les portes à clé ... Mauvaise habitude qu'il pourrait regretter sous peu."

Un large sourire venait de se dessiner sur ses lèvres. Son poing droit serré, elle frappa sa main gauche et puis se leva. Ah la démone !

"Opération casquette en cours ... Voire plus ..."

Genzô était très attaché à ses casquettes donc, les voir disparaître ne lui ferait pas plaisir. Elle n'allait pas les jeter à la poubelle ou un truc dans le genre, non, simplement les planquer.

"Va falloir m'aider ... Parce que je peux pas toquer à la porte de la salle de bain pour lui dire qu'on vient de voir ses casquettes prendre la poudre d'escampette."

Waouh ... Encore des rimes ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 21:49

– « Toi… tu mijotes un mauvais coup… »
Ken hésita. Se mettre à dos Wakabayashi n’était pas forcément l’idée la plus censée qu’il n’ait jamais eu, mais il n’avait jamais dit qu’il était une lumière, non plus… Et plus c’était tellement marrant.
– « On va dire qu’il est de mon honneur d’accompagner une jeune femme qui part affronter le danger. »
Ou plus simplement : je suis avec toi, mais on ne va pas le dire…

Il se leva, éteignit la télévision et tendit la main vers Shaylee en une espèce de parodie de courbette :
– « Mademoiselle Pire Cauchemar de Wakabayashi, si vous voulez bien me faire l’honneur…»
Un peu éberluée par son attitude, elle lui tendit une main hésitante, qu’il plaça tout simplement dans le creux de son bras. Et comme un père conduit sa fille à l’autel, il conduisit Shaylee vers son destin…
Ou plus simplement : la porte.

Et un bizutage un.
… et pour une fois, ce n’était pas lui le dindon de la farce…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 29
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   Ven 30 Mai - 22:37

Ken hésitait. Pourquoi donc ? Il avait l'occasion de se venger de toutes les fois où Genzô lui était passé devant, de toutes les fois où il avait été meilleur que lui ! Et puis, Shaylee ne lui demandait pas grand chose, juste de prévenir Genzô que ses casquettes étaient en train de se faire la malle. Et puis, finalement, il accepta de l'accompagner dans sa dure quête ! Wakashimazu se leva et éteignit la télévision. Dès lors, il se tourna vers Shaylee et se courba légèrement. Hein ? Shaylee ne comprenait pas tout la même. Il la surnomma mam'zelle pire cauchemar de Wakabayashi. Sans réellement comprendre ce qu'il attendait d'elle, Shaylee tendit la main et il la plaça au creux de son bras.

"Un zéro aujourd'hui sur le sol japonais !"

Fallait quand même qu'ils fassent vite parce ... Bin, parce que Genzô ne resterait pas tout le temps sous sa douche et deuxio, il serait bientôt l'heure de manger.

"Et c'est parti !"

Les deux jeunes gens se mirent alors en route. Ah la la ... Comment allait réagir Genzô face à cette mauvaise blague ?



[poste un petit mot si tu veux et j'enchaîne direct dans la chambre à Genzô]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hystérique Folle contre Samourai Désabusé [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» qin contre samourai
» HYSTÉRIQUE EN PLUS DANS CE MONDE D'EITOS ~
» Des titres qui vous font bondir (de joie ou pas...)
» (Eagle) Contre-attaque Française - Terminé
» Photo numérique contre argentique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Captain Tsubasa's World :: Complexe Sportif :: Rez de Chaussée :: Petit salon-
Sauter vers: