Real Captain Tsubasa's World

Venez réinventer l'histoire de Captain Tsubasa (Olive et Tom) selon votre imagination, en vous inspirant du manga...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuzo Morizaki
Joueur [Gardien] [Remplaçant]
avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Age : 17
Amoureux? : P't'être ben P't'être pas
Rêve : Quitter le banc des remplaçants
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mar 27 Mai - 20:41

À peine aperçut-il le complexe du taxi qu’il avait directement pris en arrivant dans la ville, qu’il soupira. Ce n’était pas un soupire lassé, d’exaspération ou même de défaite. C’était un tout autre souffle. Celui de la nouvelle chance, comme s’il recrachait tout ce qui avait fait de lui le remplaçant qu’il avait toujours été. Cette fois, Yuzo comptait bien montrer ce qu’il savait faire et ne plus paraître aussi empoté. Il avait beaucoup travaillé de son côté, s’était entraîné avec d’autres joueurs que ceux avec lesquels il avait l’habitude de jouer. Il avait besoin d’un peu d’air frais. Jouer avec des gens qui ne possédaient aucun préjugé, qui ne le considérait pas comme un remplaçant mais bel et bien comme un gardien avec du potentiel, certes caché derrière une barrière d’appréhension, de timidité et de manque de confiance, mais existant. Cela lui faisait un bien fou. Et c’est la raison principale qui l’avait fait hésité avant d’accepter de venir les rejoindre. Il s’était dit que peut-être il devrait d’abord tenter sa chance en Europe. Mais rater une occasion pareille… il s’en voudrait de la rater. Peut-être faisait-il une erreur. Cependant, Yuzo voulait changer. Et pour ce faire, il avait d’abord besoin de régler des comptes avec ceux-là, ses propres partenaires.

Nous sommes arrivés, annonça le taximan. Monsieur ? insista-t-il alors que Yuzo ne répondait toujours pas.
Oui, oui… Tenez, gardez la monnaie. Pouvez-vous ouvrir le coffre s’il vous plait ?
Hai.

Yuzo sortit de la voiture et récupéra sa valise. Il la posa immédiatement au sol et regarda le bâtiment qui lui faisait face alors que le taxi redémarrait et repartait déjà. Encore une fois, ses pensées étaient embrouillées. Encore une fois, il hésitait. Il secoua la tête et s’étira comme un chat. C’était étrange comme revoir ceux qu’il considérait comme ses amis le stressait. Il aimerait tellement que cela fonctionne vraiment, cette fois ! Il se répéta cette phrase plusieurs fois, et à chaque répétition, elle se transformait détail par détail pour finir par devenir : « Cette fois, ça va fonctionner. C’est certain. » Encouragé par ce songe, Yuzo souleva sa lourde valise et avança d’un pas déterminé. Après tout, il s’était bien entraîné et avait amélioré sa perception du jeu.
Plus jamais, il n’accepterait d’être l’ombre de quelqu’un d’autre. Jamais.

Il poussa la porte d’entrée en se demandant qui il découvrirait en premier ou même si on l’attendait. Il se dit que non, bien sûr ! Avec quatre heures de retard, il ne pouvait en être autrement. Ces quatre heures n’étaient pas dues à un retard de train, à une panne de réveil, un embouteillage ou quelque soit la raison qui put les justifier. Ce n’était que le fruit de sa volonté, comme pour signifier qu’il a beau avoir du retard, il le rattrape toujours. Pour lui, cela signifiait beaucoup. Mais il savait qu’il était sans doute le seul à voir ça ainsi. Pour le reste, quelconque retard semblait être synonyme avec l’échec. Il allait montrer qu’ils avaient tord.
Yuzo n’était pas né du foot, avec le foot, pour le foot. Il n’était pas né pour être destiné à rien d’autre qu’à vivre. Comme beaucoup d’autres personnes avant, avec et après lui. Mais il s’était épris de ce sport et avait entrepris une longue escalade pour en arriver là. On aurait pu penser qu’il avait le droit d’abandonner, de choisir un autre métier dans lequel il serait sans doute meilleur et mieux considéré. Néanmoins, Yuzo possédait au moins la qualité d’être un garçon déterminé et volontaire. Qu’importe le chemin qu’il devait, qu’il voulait prendre, s’il l’avait entrepris alors il poursuivrait sa route, coûte que coûte. Jamais il n’abandonnerait.
Encore moins aujourd’hui qu’auparavant.
Il donna longtemps l’image d’un être faible avec la terrible faute d’avoir peur du ballon. Longtemps, il avait complexé sur ce problème, n’arrangeant en rien la situation. Il avait écouté son capitaine, Ozhora Tsubasa, et avait tenté de se guérir en se répétant ses paroles. Cela semblait fonctionné, en apparence. Mais ce n’était que du vent. Il craignait toujours le contact. Non, il craignait tellement de perdre, d’échouer, qu’une fois sur le terrain, cette peur l’envahissait et le tétaniser. Cependant, c’était terminé. Fini. À présent, il ne s’en faisait plus pour ça. Cette faiblesse était devenue sa force. Il avait compris. Cela avait été rapide. Un matin, il s’était levé et immédiatement il sut ce qu’il devait faire. Et il l’avait fait.
Résultat : Yuzo n’était plus celui qu’il paraissait être autrefois. Et il voulait le prouver aujourd’hui. Ce stage, il ne le faisait pas pour l’équipe ni pour son pays, il ne le faisait pas pour les supporters, pour les spectateurs ni même pour sa famille, il le faisait pour lui-même. C’était le dernier obstacle avant son grand départ.
Il réussirait.

Il observa la salle autour de lui.

Bien, dit-il à voix haute. Il ne me reste plus qu’à trouver où je m’installe… Il doit bien avoir une réception ou un truc du genre, hmmm ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto Soda
Joueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 35
Age : 17 ans
Rêve : Champion du monde
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 10:58

Makoto était entrain de jongler, lorsque sa tong rapat le sol et l'empêcha de bien reprendre sa balle. Résultat celle-ci retomba sur le bout de son pied et vola en direction de la porte d'entrée qui s'ouvrit automatiquement et laissa entrer le ballon qui atterit dans la tête d'un joueur qui était rentré alors qu'il jonglait.
Il réajusta sa tong, et marcha en direction de l'entrée. La porte s'ouvrit de nouveau, mais pour que lui entre. Il regarda le joueur. Avec le réflèxe qu'il venait d'avoir, on pouvait ce demander si c'était vraiment un joueur de foot ou autre chose.

" Hey toi le newbie, tu aurais au moins du sentir le ballon arriver, dit-il avec toute l'amertume qu'il pouvait avoir dans son intonation, tu viens toi aussi pour t'entrainer ou juste trainer, car si tu es un joueur, je sent que je vais me taper de bonne poillade en ta compagnie. "

Puis fesant preuve d'un peu plus d'humanité, il tendit la main au joueur :
" Je m'appel Makoto Soda, je vient de Musashi. Je suis latéral droit".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 11:56

Spoiler:
 

Ken arriva à ce moment là de la conversation. Comme à son habitude, il dévalait les escaliers cinq à cinq... Voyant Morizaki se rembrunir, il décida d'intervenir: arrivé au rez-de-chaussé, il continua sur son élan et fit une longue glissade vers les deux.
« Encore des ennuis!!! »

Il avait attendu que Masaue soit partie pour sortir de la salle de bains. Comment savait-il qu'elle n'était plus là? Facile! Cinq minutes de silence... Cette fille ne pouvait ni se taire ni rester trois minutes tranquille...
Kojirô était également parti. Une vague de colère roula en Ken. Quel con! Ne pouvait-il pas faire un effort et venir manger avec tout le monde? Le gardien savait que la vie n'avait pas épargnée son ami, et il admirait sa ténacité à se battre, mais trop c'est trop. On aurait pu croire que l'entrée du Tigre à Tôhô aurait changer un peu les choses. On ne lui demander pas de changer de caractère: il était franc, impulsif, voire colérique. Mais de comprendre qu'il pouvait s'ouvrir aux autres, d'arrêter de se renfermer, de se protéger...Mais là, il était carrément asocial...

Ken décida qu'il en avait sa claque de babysitter Kojirô et d'avoir à arranger les choses avec le reste de l'équipe à chaque fois que M Hyûga se la jouait solo. Le capitaine allait devoir faire face à son comportement d'emplumé de première... Dommage. Parce que Kojirô allait la tête dans le mur. Il allait craquer, mentalement craquer. Un jour, il se réveillera. Il sera un joueur célèbre et riche à millions, mais il sera seul. Seul dans sa vie (sans réel ami) seul sur le terrain (les coéquipiers étaient des amis aussi, sinon, comment bien jouer ensemble?) et surtout, seul dans sa tête...

– « Salut les gars! Vous arrivez pile à l'heure, le repas est servi dans 45 minutes!»
Il aimait bien les deux joueurs.
Yuzo était un goal comme lui, et un remplaçant, comme lui. Pire! il était le remplaçant du remplaçant! Ken comprenait ce sentiment très bien, et il faisait toujours attention à traiter le joueur comme un égal... bien qu'il soit meilleur...

Soda était une autre paire de manche. Ken jouait bien avec lui. Les défenseurs et les gardiens avaient des sessions d'entrainements bien à eux... Soda lui rappelait Kojirô, mais en plus ouvert, en plus volubile... Il était condamné à être entouré de colériques violents !!! Haussant les épaules, Ken s'approcha du tableau des clés auprès duquel une répartition temporaire des joueurs dans les chambres était punaisée. Bien sûr, ils pouvaient changer, il suffisait d'en avertir le staff.

– « Bon, Morizaki. 1-D, premier étage. Nakazawa est déjà arrivée, et elle a une copine avec elle. Une jolie rousse mais avec un caractère de chien...» Tout de suite, les nouvelles importantes...
– « Soda, 4ème, 4-B. A côté de la chambres des filles. Aoba et Hase sont aussi arrivées... D'ailleurs si tu pouvais monter une des valises de Masaye...»
Il désigna deux valises rangées dans un coin. Sur l'une d'elles, des gros bouquins de science médicale en équilibré précaire...

Les joueurs de la Musashi devaient connaître Masaye. Non seulement était-elle amie avec Yayoi et Jun - leur capitaine - mais elle aidait également à l'infirmerie et assistait leur coach. Par contre, il ne savait pas si les garçons appréciaient cette tornade...
– « Ceci dit, vous allez bien? Bon voyage?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto Soda
Joueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Age : 35
Age : 17 ans
Rêve : Champion du monde
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 12:24

Makoto regarda Ken
" PUFFF toujours à ce la raconter celui là" pensa t'il.

" Salut Ken sa va? J'ai déja manger, merci de proposer. Mais pourquoi Est ce que la Musashi doit être au 4 éme étage et puis même si j'apprecie bien Masaye, je suis pas le larbin de service, pourquoi tu lui porterais pas ses valises TOI? Je vient de me tarter un nombre incalculable de transport et j'arrive ici pour me faire jouer au Larbin et puis quoi encore....."Hurla t'il sur Ken.

Mais bon il s'exécuta quand même. Il plaça son gros sac en sac à dos et se débrouilla avec les livres et la valise de Masaye.
" Si je le fait Ken, sache que c'est pas pour toi" lui dit'il sans le regarder. Makoto savait que Ken avait besoin de lui. Surtout quand il était gardien titulaire. Certe Makoto était impulsif, mais il était le meilleur latéral droit de sa génération en créant sa propre technique de marquage personnel. Les attaquant avait beaucoup de mal à le passer dans ces cas là.
En montant les escaliers, il repensait à cequ'il avait dit à Ken. Il lui avait mentit, depuis qu'il était arrivé à Musashi, il avait tout de suite eu le béguin pour Masaye. Mais quand il appri plus tard qu'elle était fiancée à Ken, il perdit tout espoir. Et depuis ce jour son comportement avait changer vis à vis de lui. Mais personne ne s'en était rendu compte. Tout le monde m'était ça sur le compte de son caractère et ce n'était pas plus mal.

Il arriva enfin au 4éme étage, et ce posta devant la chambre 4-B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genzô Wakabayashi
Joueur [Gardien]
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 30
Age : 17 ans
Amoureux? : Peut-être
Rêve : Que le Japon soit champion du monde
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 13:45

Un taxi ...

Le taxi qui amenait Genzô au complexe venait de s'arrêter dans la cour du bâtiment. Genzô prit son temps alors pour sortir. Avant de se faire, il paya le conducteur et au bout de quelques minutes, il agrippa la poignée de la portière et la poussa. Ah ! L'air libre ! Son voyage depuis l'Allemagne avait été long ! Il avait un peu des fourmis dans les pattes ! Bref, Genzô s'étira et partit récupérer ses deux bagages dans le coffre, enfin, c'était plutôt des sacs allongés. Seulement deux ? Bin oui, seulement le strict minimum. S'il avait besoin d'autres trucs, soit il irait les acheter, soit il se les ferait envoyer. Il ne voulait pas s'encombrer inutilement.

Bref, Genzô, ses deux sacs portés en bandoullières, s'avança vers les marches qui allaient le mener vers les portes automatiques. Il prit une bonne inspiration et les grimpa. Les portes s'ouvrirent alors à son approche et il pénétra dans le bâtiment. Il passa alors un petit couloir et arriva directement dans le hall d'entrée, où il y avait déjà du monde, à savoir Wakashimazu et Morisaki. Des têtes qu'il connaissait au moins !


"Ah ! Les mecs ! Ca fait plaisir de vous voir !"

Restait à savoir si le plaisir était réciproque pour les deux autres gardiens. Pourquoi ? Bin, avec Wakabayashi dans la place, la lutte pour la titularisation du gardien serait, comment dire, houleuse et difficile. Genzô s'approcha d'eux, tout souriant. Il déposa momentanément ses sacs au sol pour leur serrer la main tout de même !

"Alors, la forme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuzo Morizaki
Joueur [Gardien] [Remplaçant]
avatar

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 29
Age : 17
Amoureux? : P't'être ben P't'être pas
Rêve : Quitter le banc des remplaçants
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 20:32

Soda. Une paire de bras, de jambes, une tête, un buste et c’est tout. Parfois, Yuzo se demandait s’il le faisait exprès de paraître aussi con. À ne pas s’y tromper, Yuzo savait l’apprécier en ses heures. Il ramassa le ballon, le regarda avec incrédulité. C’était stupide de ne pas l’avoir arrêté, mais Yuzo n’y avait pas songé. Pourtant, nul doute qu’il y serait arrivé ! Tukashi (un des joueurs avec qui il s’était entraîné avant de venir) avait sans doute raison quand il lui avait dit qu’en réalité « ce n’est pas tes réflexes qui sont mauvais, c’est l’impulsivité qui te fait défaut ! Y a comme un blocage dans ta tête où je ne sais quoi. Mais t’as intérêt à te laisser aller, vieux ! Sinon, tu n’arrêteras jamais aucun ballon. » Bien qu’il plaisantait sûrement en disant cela, Yuzo venait de comprendre qu’il avait raison. Il devrait devenir plus impulsif et arrêter de trop réfléchir. Il lança la balle à Soda.

Je sais qui tu es, Soda ! rétorqua-t-il, un peu piqué. Tu n’as pas changé apparemment !... Ah ! Salut Ken, ça fait un bail ! Comment vas-tu ?

Ken Wakashimazu. Un champion de karaté et excellent goal. Il admirait sa technique de jeu, le courage qu’il faisait preuve… Participer aux attaques, quel courage ! Il appréciait son jeu, l’admirait également—il n’avait pas honte à l’avouer—et parfois, il avait même l’impression de le comprendre un peu. Après tout, il souffrait du même problème, à un degré en dessous. Personne dans l’équipe ne saurait douter de ses talents de gardien, alors que lui… Il suffisait d’écouter Soda pour avoir l’avis général. Il appréciait Ken en tant que joueur mais en tant qu’ami également. Rares étaient les fois où ils avaient l’occasion de lui parler, mais Yuzo avait toujours tiré bon profit de leurs échanges : Ken se comportait avec lui de façon respectueuse et presque avec de la considération.

Ok, ça marche ! Merci du renseignement. Tu sais avec qui je vais me trouver ?

Tout sauf Ishizaki, pensa-t-il en lui-même. Je veux même me coltiner Soda ou même Hyûga ! Mais pas ce singe… Le collège et le lycée m’ont suffi.

Je meurs de faim ! lança-t-il avant de bailler.

Il n’était pas difficile de deviner qu’il avait encore sommeil. Yuzo dormait à toutes heures et en toutes occasions. Il en rougirait de l’avouer, mais il lui était arrivé de s’endormir lors des matchs auxquels il assistait sur le banc. Pendant cinq minutes seulement, un coude venait toujours le tirer des bras de Morphée.

Il cacha un sourire amusé face à la réaction de Soda.

Je ne sais pas qui est cette fille mais je peux le faire, si ça te dérange, se proposa-t-il.

Et voilà, encore à jouer les bons samaritains. Néanmoins, il n'en eut pas l'occasion car Soda montait déjà les escaliers.

Trop court, souffla-t-il en répondant à la dernière question de Ken. J’ai seulement eu le temps de roupiller pendant le voyage. Je suis crevé.

En voyant Genzô arrivé, Yuzo se dit que le tableau était complet. Sauf que Genzô était le seul des trois à être le titulaire d’office.

Salut Gen ! dit-il en souriant. Je serais mieux après une bonne nuit de sommeil ! Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 21:53

Ken soupira... Ne manquait plus que lui...

Alors, faisons le compte... Deux "Monsieur Colérique et Violent" (Kojirô et Makoto) Deux "Monsieur Je Suis Mieux Que Vous" (Kojirô et Genzô) Deux "Miss Folle et Hystérique" (Shaylee et Masaye) et Deux "Miss Mon Mec Ce Dieu Sur Terre" (Yayoi et Sanae)

Résultat des courses: il ne restait que Morizaki. Sinon, il était dans un asile de fou... C'était décidé: Yuzo serait son nouveau "meilleur ami". Hourrah!

– « Salut Wakabayashi. Tu es en 1-B. » Il lui lança les clés et s'éloigna le plus vite possible du mur. Il était gardien de but, pas gardien des clés! Il n'allait pas faire le groom toute sa vie, non? « Les mecs, sans être désagréable, mais vous avez une sale gueule... Allez donc vous poser dans vos chambres, prendre une douche et roupiller. Le dîner est servi dans 45 minutes... On va tous manger ensemble, donc si je ne vous vois pas, j'irai vous chercher...»

Il poussa les deux gardiens vers les escaliers. Vite vite, avant que quelqu'un d'autre ne débarque. Automatiquement, les deux autres commencèrent à monter les escaliers et Ken s'éclipsa. Il entra dans le petit salon, ferma précautionneusement la porte et s'affala dans le moelleux canapé en cuir devant la télé. Il s'allongea pour moitié, la tête reposant sur un bras plié au coude, et alluma la télévision.
« Enfin un peu de tranquillité!»
Et il se passionna pour la préparation du ragoût de porc et oignons verts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genzô Wakabayashi
Joueur [Gardien]
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 30
Age : 17 ans
Amoureux? : Peut-être
Rêve : Que le Japon soit champion du monde
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 22:05

Yuzô annonça à Genzô qu'il irait beaucoup mieux après une nuit de sommeil, ce qui le fit légèrement sourire.

"Ah ! On ne change pas les vieilles habitudes !"

Genzô aussi était un peu KO. Une bonne nuit de sommeil le remettrait d'aplomb aussi.

"Content d'être arrivé ! J'en avais plein le dos de cet avion !"

Ken salua alors Genzô et lui annonça qu'il serait en 1-B. L'autre gardien de but lui lança alors ses clés et bien sûr, en bon gardien qu'il était, Genzô rattrapa les clés. Et oui, il ne manquait pas une occasion pour briller. Lui, orgueilleux ? Il ne se considérait pas comme ça. Plutôt opportuniste, et bien dans ses baskets. Quoi que ... Ca devait sniffer un peu dans ses baskets. Bref, passons sur les détails.

Wakashimazu reprit alors la parole disant que les deux autres gardiens avaient une sale gueule. Normal. Il avait plus de six heures de vol dans les pattes, sans compter le décalage horaire. Il lui faudrait un peu de temps pour se réhabituer au fuseau horaire qui était différent de celui en Europe. Ken lui annonça qu'ils devraient poser leurs valises dans leur chambre et en profiter pour prendre une bonne douche. Ouais, pas si mauvaise idée. Ken ajouta alors que la bouffe serait servie bientôt. Tant mieux ! Genzô avait un peu les crocs !

Yuzô et Genzô se firent alors pousser par Ken qui voulait qu'ils dégagent au plus vite de là. Pas le feu au lac pensa Genzô ! Mais bon, plus vite ils s'installaient, plus vite ils prendraient leur douche ! Genzô, qui avait récupéré ses sacs au passage, se mit alors à grimper les escaliers pour se rendre à son étage. Sans aucun doute que Yuzô devait le suivre de pas très très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaylee Kuroshima
Supporter
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Age : 30
Age : 17 ans
Amoureux? : pas pour le moment
Rêve : faire descendre de son piédestal Karl
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   Mer 28 Mai - 22:36

Shaylee était assez contente. Elle avait retrouvé son "petit frère" comme elle lui disait souvent. Bin oui, malgré le fait qu'elle sortait, à l'époque, avec Karl, la jeune rouquine était pas mal complice avec Genzô. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il parlait japonais et que quand Eichi s'absentait, et bien, Shaylee pouvait se tourner vers Genzô pour parler un peu en haponais. Et lui aussi était content de le faire ! Cela lui rappelait sa patrie ! Et donc, il se sentait moins dépaysé, bien qu'il ne l'était pas.

Shaylee descendit le plus rapidement possible les quatre étages, tout en faisait attention tout de même de ne pas tomber et ainsi, se vautrer dans les escaliers. C'aurait été dommageable et elle se serait très certainement cassée quelque chose. Bref, pour dire qu'elle avait fait gaffe à ne pas louper une marche. Shaylee arriva alors dans le hall d'entrée et là, elle tira une tronche monstrueuse ... Il n'y avait plus personne ... Pas de Genzô dans les environs. Elle jura alors en allemand.


"Où c'est qu'il est passé ?!"

Une phrase très bien construite. Shaylee soupira et baissa la tête. Rahh !! Où était donc passé Genzô ? Avait-il fait exprès de l'éviter ? Non, il ne savait pas qu'elle était là ... Bon, tant pis ... Elle lui ferait la surprise au repas du soir ... Alors qu'elle était sur le point de remonter, Shaylee entendit de la musique provenant du petit salon. Elle décida d'aller donc voir ce qui s'y passait.



[Ken, un petit topic dans le salon avec une Miss Folle et hystérique ? Si oui, faudrait créer un new topic]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée solitaire avec quatre heures de retard [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avec un peu de retard ma présentation :$
» avec un peu de retard : BEUVRY LA FORET
» [Zweig, Stefan] Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
» L'express de 4 heures dix
» Bonjour avec un peu de retard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Captain Tsubasa's World :: Complexe Sportif :: Rez de Chaussée :: Hall-
Sauter vers: