Real Captain Tsubasa's World

Venez réinventer l'histoire de Captain Tsubasa (Olive et Tom) selon votre imagination, en vous inspirant du manga...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ken Wakashimazu

Aller en bas 
AuteurMessage
Ken Wakashimazu
Joueur [Gardien]
avatar

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 37
Age : 17
Amoureux? : Non. Mais je suis censé être fiancé.
Rêve : Devenir le meilleur gardien de but au monde
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Ken Wakashimazu   Mer 14 Mai - 12:21

Note de la maîtresse de jeu : J’ai inventé certains détails pour étoffer le caractère de base.

Nom: Wakashimazu
Prénom: Ken (signifie : poing)
Age : 17 ans, allant vers ses 18 ans.
Date de Naissance : 29 septembre
Nationalité: Japonaise
Rêve: devenir le gardien titulaire de l’équipe junior japonaise
Orientation sexuelle: hétéro.
Activité : Lycéen en dernière année, au lycée Tôhô

Statut demandé: Joueur

Caractéristiques:

1m87 pour 72 kg, Ken est plus grand que la majorité de ces compatriotes. Fin, élancé, il est caractérisé par une souplesse due à son passé de karateka. Il a de longs cheveux, plutôt bouclés qu’il laisse pousser. En ce moment, les mèches les plus longues atteignent ses omoplates.


Caractère :
Ken est un personnage plus discret. Il tient de son passé de combattant une grande maîtrise de soi, une patiente et une capacité d’analyse/observation hors pair. Il est donc d’un naturel plutôt calme, préférant ne pas se mêler des affaires des autres.

Cependant, il a le sang chaud. Il n’hésite pas à avoir un mot dur vis à vis de Kojirô quand il prend la grosse tête ou quand l’entraîneur se montre injuste. Cependant, ses colères sont froides et brèves, au contraire de celles de Kojirô, qui explosent violemment. Ceci est dû à sa grande fierté – certains diraient arrogance, mais Ken aime le foot et désire être le meilleur.

Ainsi, son point fort est aussi son plus gros défaut : son amour propre. Ken sait qu’il est moins bon que Genzô, mais refuse de l’admettre directement sans avoir été au préalable confronter à son rival mano a mano.

Son style de jeu reflète bien sa personnalité : il est gardien offensif, n’hésitant pas à sortir des buts pour lancer une attaque. Egalement, il peut manquer de discernement ou avoir du mal à s’adapter aux tirs nouveaux. Néanmoins, il fait tout pour défendre ses buts.

Blessé à l’épaule (ou à la jambe selon les versions) lors de ses années primaires, Ken est resté fragilisé à ce niveau. Egalement, il a été blessé aux poignets pendant le championnat cadet à Paris. Loin de se laisser abattre, il s’entraînera avec acharnement pour revenir à son niveau.

Toujours considéré comme « le second » (second de son frère au dôjô, remplaçant de Genzô), l’amour-propre de Ken cache une blessure plus profonde : il désire être reconnu pour lui-même et cherche à prouver à tous sa valeur.

Aime:
Le karaté et le foot.
Ses couleurs préférées sont le rouge et le jaune. Il adore la glace à la pistache. Enfant, il adorait Dragon Ball (enfin, il est toujours fan, il a des caleçons assortis…) Il raffole des morceaux de poulpes grillés en brochettes. Ken aime bien faire la grasse matinée, un luxe qu’il ne peut pas se permettre souvent. Le gardien aime aussi beaucoup danser : il a un bon sens du rythme et une grande souplesse. Ses imitations de John Travolta dans « Saturday Night Fever » sont bien connues de l’équipe Tôhô.

Aime pas:
Genzô Wakabayashi. C’est plutôt une inimité sur le plan professionnel, parce qu’ils s’entendent bien.
L’eau. Ken sait nager, mais panique si on le pousse dans l’eau ou essaye de le noyer. En plus, l’eau fait boucler ses cheveux, et il finit avec une afro…
L’aubergine. Ken déteste ce légume.

Situation familiale:

La famille de Ken vit toujours dans la maison ancestrale, annexée au dôjô, dans la région de Saitama. Y vivent ses parents et son frère aîné, héritier du domaine et des techniques familiales.

Ken a vécu ses trois dernières années en tant que pensionnaire au lycée Tôhô, et a donc eut peu de rapports avec sa famille. Il aime sa mère et s’entend bien avec son frère. Il a plus de difficultés avec son père, qui n’a jamais bien prit sa passion pour le foot et sa décision d’arrêter le karate. Des disputes éclatent toujours quand ils se retrouvent ensemble plus d’une heure.

La famille Wakashimazu n’est pas très riche, mais le succès médiatique du foot junior (et de Ken) a boosté le nombre d’inscriptions au dôjô.

Amis
Kojirô Hyûga. Ils se connaissent depuis leurs années primaires, vers les 8 ans. C’est Kojirô qui a convaincu Ken de se mettre au foot.
Le goal respecte Kojirô en tant que joueur et capitaine, et en tant qu’ami. Ils partagent cette même assurance et fierté personnelle, qu’ils se sont forgés au cours des dures épreuves traversées dans leur jeunesse.

Ennemis
Genzô ? Tous les buteurs du monde ?


Histoire du personnage

Ken était promis à une vie dévouée aux arts martiaux. Entraîné depuis ses 5 ans par son père, Ken ne s’imaginait pas autrement qu’en train d’aider son frère à diriger le dôjô.

Mais son chemin croisa celui de Kojirô Hyûga et du Coach Kira. Il abandonna le karate pour se consacrer au foot, en tant que gardien. Sa grande taille et sa souplesse étaient de grands atouts, auxquels il ajouta ses techniques de karate. Malheureusement, il fut blessé à l’épaule (ou à la jambe) vers ses 10 ans. Il se remit de ses blessures et revint sur le terrain, bien décidé à prouver qu’il était un grand gardien, voire même le meilleur gardien.

Ainsi, il fut toujours comparé à Genzô Wakabayashi, son éternel rival qui étudiait en Allemagne. Il adopta un style de jeu différent, mais il reste encore et toujours derrière lui. Déterminé, il se lança dans un entraînement personnel. Il suivit son meilleur ami, Kojirô, à la Tôhô, pour le collège et le lycée, dans l’espoir de bénéficier de ces excellents aménagements.

Cependant, son père ne laissait pas tomber l’idée de le ramener dans le droit chemin du dôjô : peu après ses 16 ans, il lui annonça qu’il avait été fiancé dès sa naissance à la fille d’un maître d’un grand dôjô tokyoïte. La famille Hase était non seulement réputée pour ses techniques, mais également très riche. Il avait beau avoir abandonner le karate, il n’en restait pas moins un fils Wakashimazu, et il allait se plier à son devoir filial.

Ken crut qu’il allait frapper son père ! Quelle idée ! Comme s’il allait épouser la première des inconnues ! Mais sa mère, qui avait pourtant été son principal soutien jusqu’ici, le poussa à au moins rencontrer la fille. Ainsi, il faisait plaisir à son père et ne faisait pas affront à la famille Hase.

Il fut muet comme une carpe pendant tout l’entretien. La jeune fille en face lui était mignonne, mais tellement… tellement… fade. Bien sous tout rapport, dans son joli kimono, les yeux sagement baissés. Quelle plaie ! En plus, elle avait un an de plus que lui…
Les parents s’éloignèrent pour les laisser seuls. Ce fut alors que Masaye se leva, sauta par la fenêtre après avoir défait ses chaussures et son obi… Drôle de fille. Elle semblait autant en colère que lui. Bien ! une alliée !
Il pensait qu’elle sauterait de joie en entendant qu’il ne désirait pas cette union, mais elle refusa. Elle prétexta que ses parents – et les siens ! – allaient certes défaire ces fiançailles, mais uniquement pour leur présenter d’autres prétendants. Elle n’avait pas tord, mais Ken se refusait à mentir. De toute façon, son père le saurait : Ken n’avait jamais pu mentir à son paternel.

Elle le défia au karaté pour décider de la marche à suivre. Ken accepta, certain de gagner ce combat facilement, mais cette Masaye était douée. Elle sortit une prise qu’il ne connaissait pas et se retrouva par terre en moins de deux. Vexé au plus profond, Ken se fit forcé de jouer le rôle du fiancé. Mais cette fille ne voulait pas en rester là. Il fallait encore qu’il donnât de sa personne et perdre son temps en de futiles rendez-vous ! Agacé par ce nouveau caprice, il lança un défi qu’il était sûr de gagner :
- « Mets-moi un but, et je fais ce que tu veux. »
Ha ! Elle n’avait pas l’ombre d’une chance ! Elle n’avait jamais touché à un ballon de sa vie.

Ken retourna à ses entraînements sans plus y penser. Il fut donc extrêmement surpris – et gêné – de la voir se pointer à la Tôhô un bel après-midi… en uniforme de la Musashi. Elle était élève là-bas et avait convaincu Jun Misugi de lui apprendre à jouer. Ben… il n’était pas très doué. Kojirô, mis au courant de cette situation, ne trouva rien de mieux que de chambrer cette fille. Elle avait un petit caractère, mais Kojirô gagnait à chaque fois.

Deux ans s’écoulèrent. Masaye continuait à vouloir lui marquer un but. Elle était en net progrès, mais ce n’était toujours pas ça. Ken devait admettre que Masaye était moins fade qu’elle ne voulait le faire croire : têtue, obstinée, passionnée par ses études. Et c’était toujours tellement de la voir ballon aux pieds. Cela ne le gênait plus quand elle venait les voir.

Ken partait pour Okinawa rejoindre les 4 équipes qui avaient été sélectionnées pour faire partie de ce nouveau complexe sportif. Il était décidé à donner le meilleur de lui-même et de faire la preuve des progrès accomplis. Ce fut alors que son père lui annonça :
- « Tu gagnes cette coupe ou tu laisses tomber le foot. Et de toute façon, tu vas épouser la fille Hase dès ton retour. »


Expérience dans le football:

Ken joue au foot depuis ses 9 ans. C’est un gardien de but offensif qui mêle les techniques d’arts martiaux aux techniques de foot.

Numéro 1 à la Meiwa et à la Tôhô, numéro 1 lors du championnat cadet en France.
Champion du Japon Cadets ex-aequo
3 fois champion du Japon juniors
Champion du monde cadets

Contre à deux jambes
Fouetté latéral aérien
Fouetté vertical
Sankakugeri Saving/Sankakugeri Defense: défense triangulaire /appui sur les poteaux.
Shutô/Shuto Defense/Wakadoryu Shuto Defense: défense avec le plat de la main pour dégager le ballon
Sliding tacle
Uchiro Mawashi Geri : coup de pied circulaire pour dégager le ballon
Wakadoryu Seiken Defense : coup de poing puissant pour repousser le ballon
Wakadoryu Enkatsu Sui Nun Geri
Wakadoryu Jougen Hane Geri

____________________

Maître du jeu :
Pseudo : Shayana ou NyaPowa – je réponds aux deux
Prénom : Alexandra
Age : 26 ans

As-tu lu le règlement? Chef oui Chef

Comment as-tu connu le forum? Sur fanfic-fr

Multi-compte? Oui – mon autre est Masaye Hase.

Qui est sur ton avatar? Je n’ai pas encore d’avatar, mais cela sera Ken…

Si tu avais quelque chose à dire ou à ajouter, ce serait quoi?
Ken ! Bouge tes fesses et deviens titulaire. Hyûga, ta gueule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Munemasa Katagiri
Sélectionneur
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 32 ans
Amoureux? : hum... pas le temps !
Rêve : Que le Japon soit champion du monde !
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Ken Wakashimazu   Mer 14 Mai - 19:56

(Re)Bienvenue !

Te voilà validé en tant que joueur de la Tôho ! =)

Fais gagner ton équipe !

Et surtout, amuse-toi bien ! ; )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ken Wakashimazu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real Captain Tsubasa's World :: Administration :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: